3

Gloster Meteor Mk.III

Ce Meteor fait partie du 616 sqn, RAF, basé à Colerne début 1945 et dont un détachement fut positionné en Belgique (Melsbroek) en février-mars.
Les alliés n'étant pas encore accoutumés à ce nouvel appareil, les Meteor "belges" furent temporairement repeints en blanc, afin que les troupes au sol ne les prennent pas pour cible à la place des "Me-262" que les jets anglais étaient censés combattre.


Ce dessin était prévu pour le livre "Les Zèles de la Royal Air Farce", mais un souci "in extremis" de gag déjà pris m'a obligé à le mettre de côté .
Il ne lui manquait plus que la couleur, que je viens donc de terminer .
0

L'homme de Fer - Making Of - Suite et fin .

Bon, il est temps de passer à la couleur ... et c'est là que ça se complique ! :D
Mon idée était de tout faire à l'aquarelle, comme à mon habitude (plus exactement aux encres "Colorex").
En réalité, pas tout à fait comme d'habitude, car le papier utilisé (Canson "Illustration") n'est pas réellement un papier aquarelle et ne permet pas les techniques humides que j'emploie traditionnellement pour mes fonds et en particulier pour les ciels ( j'en ai fait l'expérience sur le "Corsair" ).
Qui plus est, j'ai supprimé la phase de l'encrage, ne laissant que le crayonné net et précis de l'étape précédente.

Je commence donc par le masquage, en me contentant cette fois des contours plutôt que de recouvrir la totalité du sujet. Comme je ne travaille pas dans l'humide, je n'ai pas besoin d'aller vite avec des gestes amples et un pinceau très large et peux donc "détourer" un peu plus précisément.
De plus, les encres "Colorex" sont connues pour faire de beaux à-plats bien uniformes.
Ça, c'est la théorie ...
En pratique, j'ai dû rater un épisode ! :D
Voilà ce que j'ai quand ce premier fond est sec et que j'ai retiré le "Drawing Gum" :


Mon mélange bleu outremer / bleu de cobalt n'est pas suffisamment foncé, bien que non dilué, et s'apparente plus à un ciel terrestre qu' à l'espace intersidéral .
Et les coups de pinceaux sont bien trop visibles !
Comme disait ce cher Hannibal : "J'aime qu'un plan se déroule sans accroc !"
Ouais ... sauf que pour moi ce n'est presque jamais le cas ! :e
Voilà ce que c'est quand on expérimente un nouveau truc à chaque fois (ou presque ;) ).
On aperçoit aussi quelques "accidents de masquage" !

À ce moment-là, j'ai trois solutions :
-Tout recommencer
-Me re-coltiner le masquage avant de refaire une seconde couche de fond, qui viendra assombrir et uniformiser la première.
Mais ça ne résout pas le problème des "accidents de masquage" ...
-Ou alors je m'affranchis du masquage pour cette deuxième couche et réoriente mon choix vers un Iron Man à la gouache, sur un fond aquarellé ...

C'est ce que je choisis de faire : perception du "spalter" (brosse plate et large) et on y va franco, en croisant les passes pour bien uniformiser la couche ! ( un peu comme quand on peint un mur :D )
De toute façon l'aquarelle est transparente et même en badigeonnant mon personnage, le dessin d'Iron Man restera visible ;)

Je rajoute ensuite les étoiles à la gouache blanche puis m'attaque à la Terre :
je masque les nuages en tapotant un pinceau-brosse chargé de "Drawing Gum" pour créer une sorte de dentelle à la périphérie de formes plus ou moins pleines, après quoi des lavis bleutés viennent modeler le globe terrestre .



Le nouveau problème qui se pose alors est que le bleu "profond" du ciel ( ou plutôt de l'espace ) est assez sombre et bien moins transparent que je ne l'avais imaginé.
Sur un encrage noir, ça aurait "pu le faire" ... sur du crayon à papier, les traits sont devenus assez peu visibles et j'ai eu du mal à recouvrir les différentes zones avec un premier "à-plat" à la gouache :


Mais une fois cette étape franchie, le reste est un "simple travail de patience" pour appliquer les bonnes valeurs et ainsi modeler au fur et à mesure notre Super Héros en fonction de la lumière, que je voulais au départ provenant principalement de la droite, derrière Iron Man, avec une "source secondaire" venant de la Terre.
Tendance qui va finalement s'inverser au fil de la réalisation ! ;)


Là, je trouve le fond décidément trop clair et bleu pour de l'espace intersidéral .
Mes essais préliminaires, en rajoutant du gris de Payne voire du noir au mélange initial, n'ayant abouti qu'à une espèce de gris sale, je décide finalement de refaire ce fond également à la gouache, avec du bleu de Prusse "réchauffé" avec une pointe de rouge .
Le résultat, bien plus crédible à mon goût, a aussi l'avantage de faire bien mieux ressortir Iron Man ;)
Les détails des nuages sont travaillés au gris de Payne pour donner la touche finale à la Terre


Finalement, les dernières retouches sont faites sur le personnage et les derniers détails ajoutés : effets lumineux du "cœur" et des propulseurs, étoiles et "effet carbone" sur l'armure :



Pfiouuu !
Encore un qui m'en aura fait voir !
Mais je m'en sors vivant et plutôt satisfait du résultat, donc tout va bien :e
Moi qui voulais me remettre à la gouache, eh bien voilà ! C'est chose faite !

À bientôt pour le prochain "challenge" ... ou le prochain simple dessin ! :D
0

L'homme de Fer - Making Of

Allez !
Cela faisait longtemps que je ne vous avais pas gratifié d'un "making of" , voici donc celui de mon "Iron Man".
Il faut bien que je fasse revivre un peu mon blog ! LOL

Tout commence donc par un crayonné que je qualifierais d' "anatomique" :

 Une petite note au passage : je suis là sur un format A3, d'où l'utilisation de photos plutôt que de scan de l'œuvre en cours ;-)
Une fois satisfait du croquis et tel l'artiste numérique, je crée un nouveau calque ( ha ha ha ! ... ) 


sur lequel j'habille petit à petit mon mannequin des éléments de sa future armure ... patiemment !
 

L'utilisation du papier calque me permet tout simplement de pouvoir le jeter en cas d'erreur sans avoir à recommencer le croquis initial .
Mais ça n'a pas été le cas ici, heureusement . 
Afin de transférer mon dessin sur la feuille définitive, j'utilise la technique bien connue qui consiste à barbouiller le verso du calque avec un crayon assez gras ( en l'occurrence du 4B )
 

avant de le fixer ( à l'endroit ! ) sur ma feuille blanche et de repasser chaque trait sur le recto du calque à l'aide d'un crayon dur ou d'un stylo bille.
Vous noterez que j'en ai profité pour changer légèrement l'inclinaison du personnage ;-)
 

Ensuite, après avoir ôté le calque, je repasse à nouveau le dessin pour bien affirmer les traits, en appuyant légèrement .
Je dis bien "légèrement" ! Il ne s'agit pas de graver dans le papier ! :e
Et je finis par un coup de gomme "mie de pain", qui me permet d'enlever le "gras" tout en laissant une belle trace bien nette et visible ( important pour la suite ) .

Et après ça, je fais une pause, bien méritée ! :D
Suite au prochain épisode ...
3

L'homme de Fer

Une fois n'est pas coutume, le dessin d'aujourd'hui n'est pas une caricature d'avion .
J'ai peint cet "Iron Man" à l'intention du fils d'un copain, grand fan de ce super-héros.


Petit détail technique, il est ici habillé de son armure "Mk.39"
0

Ohé ! ... Y a kékun ? ..............

C'est un peu le désert, ce blog, depuis quelques mois, vous ne trouvez pas ?! ...
Je vais essayer de remédier à ça dorénavant, mais sans trop promettre quand-même .
En attendant, voici une petite nouveauté
-Naaaaaaaaann !!!
-Si si, j'vous jure ! ...
-Ah ben quand-même, il était temps ! ...
-Ouais ouais, je sais .... :-D

Bref, un petit Corsair, destiné à un copain maquettiste ( d'où le choix des charges externes ) ;-)


J'ai failli intituler ce post "Le Corsair Maudit", tant il m'en a fait baver ! Mais ça faisait un peu "Pirate des Caraïbes" ...
Pour ceux qui voudraient en savoir un peu plus et voir la genèse de ce dessin, j'ai fait une sorte de "pas à pas" ici .
Back to Top